Japan Attitude

Konnichiwa! Ici on parle que du Japon et encore du Japon! XD Actualité, Société, Mode, J-Music, culture, sport.... etc....

21 juin 2006

Culture {kimonos}

Les kimonos: symboliques des kimonos feminins.

Il existe pour les femmes différents types de kimonos, avec différentes symbliques, pour des occasions différentes =). Les informations sur lesquelles je suis tombée à propos de ça sont très bien formulées, aussi vais je les mettres casi telles qu'elles sont ^^. Les kimono sont classé par ordre décroissant de formalité :

Kurotomesode : kimono noir avec des motifs seulement en dessous de la taille. Le kurotomesode est le kimono le plus formel pour les femmes mariées. Il est porté aux mariages par les mères des mariés. Un kurotomesode a cinq kamons (blasons de famille) : un sur le dos de chaque manche, un au milieu du dos, et un sur le devant de chaque épaule.

Furisode : furisode se traduit littéralement par manches flottantes — en moyenne, les manches d'un furisode mesurent entre 100 et 110 centimètres de long. Le furisode est le kimono le plus formel pour les femmes célibataires (non mariées). Les motifs couvrent le haut et le bas du vêtement ; c'est ce kimono qui est porté au seijinshiki, ainsi qu'aux mariages, par les jeunes femmes de la famille des mariés.

Irotomesode : ressemble au kurotomesode, mais en une couleur (non noir). Comme le kurotomesode, les motifs se trouvent seulement en dessous de la taille. Un irotomesode est légèrement moins formel qu'un kurotomesode ; il est porté aux mariages par les femmes mariées de la famille des mariés. Un irotomesode peut avoir trois ou cinq kamons.

Houmongi : se traduit littéralement « vêtement de visite ». Caractérisé par des motifs continus sur les épaules et manches, ainsi qu'en dessous de la taille, un houmongi est un peu plus formel que son cousin le tsukesage. Le houmongi peut être porté par les femmes mariées et célibataires ; ce sont souvent les amies de la mariée qui le porteront aux mariages. Un houmongi peut aussi servir aux sorties formelles, telles des galas.

Tsukesage : un tsukesage a des motifs plus modestes et qui sont moins continus que ceux des houmongi. Il peut être porté par les femmes mariées et célibataires.

Iromuji : kimono d'une seule couleur, qui peut être porté par les femmes mariées et célibataires. Il est surtout porté pour le chanoyu, cérémonie du thé. La soie peut être un jacquard (rinzu), mais n'a pas de motifs coloriés.

Komon : petit motif. Il s'agit d'un kimono avec un motif répétitif. Ce kimono est assez informel, et peut être porté en ville, ou rendu plus formel avec un joli obi pour manger au restaurant. Les femmes mariées et célibataires peuvent le porter.

Edo komon : un type de komon caractérisé par de minuscules points qui forment des motifs. La technique de teinture Edo komon a ses origines dans les samourais de la période Edo. Un Edo komon est aussi formel qu'un iromuji ; quand il comporte des kamon (un seul kamon étant le plus courant, mais il en existe avec trois), il peut être porté aux mêmes événements qu'un tsukesage ou houmongi.

source : Wikipédia =).

Posté par Andreita à 14:59 - Culture - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire